Advertising Console

    Itinéraires bis - Roubaix : ville pauvre, ville riche

    Reposter
    Public Sénat

    par Public Sénat

    1,7K
    142 vues
    27 % de chômage, un habitant sur deux en dessous du seuil de pauvreté. Si l'ancienne capitale du textile est aujourd'hui la ville la plus pauvre de France, les roubaisiens ne baissent pas les bras, et redoublent d'ingéniosité pour faire que leur ville retrouve un peu de couleurs. Pour commencer cette émiss! ion nous irons à la rencontre de notre grand témoin une femme : Arielle LEVY, roubaisienne d'adoption, cette créatrice de mode a choisi le nord pour son savoir faire. Aujourd'hui elle y puise son inspiration et l'énergie pour imaginer une ligne de vêtements respectueuse des hommes et de l'environnement. Elle nous emmènera ensuite à la découverte du quartier de "l'Union" : l'ancien quartier industriel de la ville. Une friche à ciel ouvert, qui n'est pas sans évoquer pour Arielle LEVY : " le Berlin Est après la chute du mur". Un quartier qui devrait bientôt accueillir de entreprises innovantes à l'image de la société ANKAMA. Une success story roubaisienne qui emploie 450 personnes et développe des jeux vidéos.