Phénomènes climatiques : mesurer avec précision les côtes

242 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Ces dernières semaines des phénomènes climatiques hors normes et répétés ont durement touché la facade occidentale européenne.

Des pays comme la France, le Royaume-Uni, le Portugal ont dû faire face à des tempêtes côtières, des vents violents, des inondations…

Les côtes sont parfois confrontées à des processus d‘érosions très importants.

A l’université de Plymouth en Angleterre, des chercheurs relèvent les changements apparus sur les côtes de Cornouailles ces trois dernières années.

Gerd Masselink, professeur à l’université de Plymouth : “Nous voulons comprendre sous quelles conditions, en raison de quelles vagues, de quelles marées, ces structures sont susceptibles de résisters aux vagues et sous quelles conditions elles s’inondent et disparaissent. Quand on le saura on aura les outils pour prédire les risques d’inondations côtières lors de ces tempêtes extrêmes.”

Les chercheurs ont constaté que la ligne côtière recule de 20/30 centimètres par an. Cette année on s’attend à un recul de 2 à 3 mètres.
Ils enregistrent ces reculs avec des appareils acoustiques et des caméras techniques.
Leur objectif c’est d’enregistrer le moindre changement pendant et après chaque tempête.

Un des objectifs de ces recherches est bien sûr d‘évaluer les risques et de les prendre en compte lors de développement futur d’infrastructures publiques ou privées.

0 commentaire