Advertising Console

    Intervention d'Annie Faure sur le génocide au Rwanda

    Repost
    street pepper

    par street pepper

    4
    425 vues
    Annie Faure revient sur les plaintes pour viol et crime contre l’humanité contre des militaires français.
    Au Rwanda en 1994, en 3 mois, des Hutus opposés au gouvernement génocidaire et 1 million de Tutsis sont exterminés. Le 22 juin 1994, le Conseil de Sécurité de l’ONU vote une résolution permettant à l’Etat français de réaliser une opération militaro-humanitaire : l’opération Turquoise. Il s’agissait, officiellement, de créer une zone humanitaire sûre afin de « protéger les populations » contre la guerre.
    Cette opération a surtout eu pour résultat de protéger les génocidaires Hutus et le génocide des Tutsis a continué.
    C’est dans cette zone humanitaire « sûre » organisée par les militaires que se trouvaient les camps de réfugiés de Nyarushishi et Murambi et les femmes tutsies qui portent plainte pour viol. Les plaintes sont recueillies en 2004 mais c’est en 2010 après des heures d’audition au Tribunal des Armées que ces plaintes sont considérées comme recevables malgré un appel du Parquet.
    Les militaires mis en examen sont accusés de « crime contre l’humanité » et de « participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime contre l’humanité ». L’instruction est toujours en cours au Pôle Génocide et Crimes contre l’Humanité du Tribunal de Grande Instance de Paris.
    http://contreviolsrwanda.info/