Advertising Console

    La Thaïlande toujours en proie aux violences politiques

    Reposter
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,2K
    203 vues
    Au moins deux participants à une manifestation anti-gouvernement ont été tués et 41 autres blessés hier soir dans l’est du pays par des hommes armés qui ont ouvert le feu et lancé des grenades selon les médias locaux. L’AFP parle d’une victime qui serait une fillette.

    Six personnes avaient déjà été blessées vendredi après un tir de grenade contre des véhicules près de l’emplacement d’un camp de protestation anti-gouvernement dans le centre de Bangkok.

    Les manifestants, qui bloquent toujours les principaux carrefours dans le centre de la capitale, veulent depuis l’automne la démission de la Première ministre Yingluck Shinawatra. Cette dernière a été inculpée dans la semaine par l’agence anti-corruption et ils l’accusent d‘être la marionnette de son frère, Thaksin, ancien chef du gouvernement renversé par un coup d’Etat en 2006. Ce milliardaire vit en exil pour échapper à la justice tout en pesant sur la politique thaïlandaise.