Marseille : la colère du front de Gauche

infos-marseille
16
148 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Chacun l’a bien compris, les scrutins des 23 et 30 mars prochains s’annoncent serrés. Et plus les jours passent plus on sent la tension qui anime certains états-majors : échanges de communiqués aigre-doux, tweets incendiaires… Le débat projet à projet s’estompe peu a peu sous les coups politiques.
La liste socialiste a-t-elle cédé aux sirènes en organisant , un peu à la sauvette, une cérémonie pour baptiser la future station de métro Capitaine Gèze du nom de l’emblématique député- maire des quartiers nord, le communiste Guy Hermier?
Au front de gauche, en tout cas on n’a que très peu apprécié la méthode et l’a fait savoir dans une conférence de presse organisée au même endroit vendredi après-midi : « Il ne s’agit pas de se disputer un héritage » commente Jean Marc Coppola, candidat du Front de Gauche à la mairie de Marseille. Mais – en politique le mais a souvent une importance capitale - « L’armée dans les quartiers, les drones dans les cités, le BHNS à la place du métro, la social-démocratie, l’appel aux travailleurs de la SNCM à reprendre le travail, comment Guy Hermier aurait pu s’y reconnaître ? ».
Et dans un communiqué publié dès jeudi, Jean Marc Coppola faisait remarquer avec une pointe d’ironie que la démarche du PS ne faisait que valider la proposition contenue dans son programme de voir prolonger le métro jusqu’à l’hôpital Nord Emu et en colère, l’ancien député maire du secteur, Frédéric Dutoit le « petit frère » que Guy Hermier s’était choisi en politique. Lors du conseil communautaire, il a reproché à Eugène Caselli son manque de tact : « Guy Hermier, communiste, qui n’a jamais cédé aux sirènes l’invitant à se trahir, n’a jamais accepté le cynisme et l’hypocrisie. Il a toujours défendu l’éthique politique qui s’appuie sur l’honnêteté intellectuelle et le respect de l’autre. Aussi, je suis surpris, Monsieur le Président, que vous ne m’ayez pas invité à la visite du Chantier Capitaine Gèze s’il s’agissait d’une initiative Marseille Provence Métropole »a-t-il déclaré vendredi matin en séance plénière du conseil communautaire ».
Et si le Front de Gauche se dit fier de l’hommage à Guy Hermier qu’ils réclament depuis de nombreuses années, ils proposent que l’on donne plutôt son nom à la station Hôpital Nord dont il réclame la création dans le cadre du prolongement de la ligne de métro qu’ils réclament avec la population depuis plusieurs années.
A noter que Frédéric Dutoit sera candidat sur la liste conduite par Jean-Marc Coppola dans ce 8e secteur de Marseille dont il était devenu le maire à la suite de Guy Hermier.

©Infos-Marseille.fr

0 commentaire