Advertising Console

    Libération : les salariés votent un droit d'alerte en AG

    Reposter
    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    4,1K
    21 vues
    Les salariés de Libération vont lancer un droit d'alerte pour obtenir les réponses qu'ils se posent sur l'avenir de leur journal en proie à de graves difficultés financières, ont-ils décidé jeudi 20 février lors d'une Assemblée générale, au lendemain d'un Conseil de surveillance qui a permis à l'actionnaire Bruno Ledoux de prendre toutes les commandes de l’entreprise. Durée 01:01