Advertising Console

    Eric Woerth: La réforme du régime des intermittents du spectacle

    Reposter
    20Minutes

    par 20Minutes

    4,7K
    126 vues

    1 commentaire

    olivier dhuy
    On parle toujours du vilain intermittent qui bosse 507 heures et "se contente de vivre ensuite sur ses indemnités", mais on ne parle toujours pas des gentils employeurs qui imposent cet état de fait pour ne pas embaucher de permanents... Cela fait aussi parti des nécessités d'une réforme qui ne soit pas à sens unique. Un peu comme quand tu vends un bien d'état magnifique à prix cassé à des potes, on pourrai penser que le contribuable y a gagné moins que prévu... Non, c'est vrai, je suis petit, là...
    Par olivier dhuyIl y a 2 ans