Ukraine : parmi les blessés, une équipe de journalistes aurait été prise pour cible à Kiev

Découvrir le nouveau player
euronews (en français)
2,2K
86 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
C’est du moins ce qu’affirment ces reporters de la chaîne Channel 5. Une télévision ukrainienne d’information en continu considérée comme proche de l’opposition.

L’un des reporters, Azad Safarov témoigne au micro d’Euronews : “l‘équipe était en train de filmer ce qui se passait sur l’une des rues de Kiev. Les forces de sécurité se sont rapprochées. Je leur ai dit que j‘étais journaliste. J’ai alors été frappé à coups de matraque sur la main alors que je tenais mon micro. Ce dernier s’est cassé sous l’effet des coups. Les policiers ont ensuite continué à me frapper à coups de matraque et à coup de poing sur le visage. Un cameraman dont la caméra a été brisée, a également été battu à coups de matraque. On a finalement trouvé refuge dans le parlement”.

Ce témoignage est la seule source que nous avons concernant ce fait précis.

En décembre dernier, une de nos équipes et un de nos cameramens en particulier avait été battu à Kiev par les Berkout, les policiers anti-émeutes alors qu’il couvrait les événements avec un “gilet pare-balles Presse” bien identifié. Il avait dû être conduit à l’hôpital.

0 commentaire