Washington rejette les accusations du Venezuela

Découvrir le nouveau player
euronews (en français)
2,2K
61 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
“Non, les Etats-Unis n’aident pas les manifestants de Caracas à se coordonner. Il s’agit d’accusations sans fondement et fausses”. Voici la réaction du département d’Etat américain aux déclarations de Nicolas Maduro.

Le président du Venezuela a ordonné hier l’expulsion de trois agents consulaires américains. Il les accuse d’avoir fourni une aide aux manifestants anti-gouvernementaux et de leur avoir proposé des “visas pour les Etats-Unis. Ils ont 48h pour quitter le pays.

Maduro qui entretient comme son prédécesseur Hugo Chavez, d’exécrables relations avec la Maison Blanche, est confronté depuis presque deux semaines à une fronde étudiante contre la vie chère et l’insécurité, relayée par une partie de l’opposition.

L’un des chefs de file de la contestation, Leopoldo Lopez, sous le coup d’un mandat d’arrêt, a appelé à de nouvelles manifestations.

Mercredi dernier, le face-à-face a été tendu entre les partisans du chef de l’Etat et ses opposants. Trois personnes ont été tuées et plus de 60 blessées lors de violentes échauffourées avec les forces de l’ordre. Des dizaines d’autres ont également été interpellées.

0 commentaire