Un vent de folie chez les mandarins

653 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Les mandarins italiens de la Belle-de-Mai sont arrivés à bon port (voir l'épisode précédent) et sont désormais dans la cage des deux locataires des Chartreux. Ils font connaissance et se bécotent sur les branches publiques (jeu de mot). Mais leur transfert dans la cage, comme de bien entendu, ne s'est pas fait sans incident. Comme c'était prévisible avec mes mains de "pati", ils m'ont échappé et ont parcouru en tout sens la cuisine. Action !

0 commentaire