Turquie : Erdogan fait passer sa réforme judiciaire, haro de l'opposition

euronews (en français)
1,7K
14 132 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Une image forte qui résume ce qui se passe en Turquie, celle d’un élu de l’opposition, le nez cassé, le visage en sang. C’est le résultat de débats parlementaires houleux qui ont finalement donné lieu à l’adoption d’une réforme judiciaire présentée par le parti du Premier ministre Erdogan.
Cette réforme est destinée à renforcer l’emprise du gouvernement sur les magistrats. Elle a été dénoncée par les partis d’opposition comme un nouveau moyen d‘étouffer le scandale de corruption qui éclabousse le gouvernement et l’AKP au pouvoir depuis 11 ans. L’opposition compte saisir la cour constitutionnelle.
Comme en écho à ces inquiétudes, la justice turque, étouffée par une vague de purges sans précédent, a ordonné ce vendredi, la remise en liberté de six suspects incarcérés depuis mi-décembre dans le cadre de l’enquête anti-corruption qui avait fait tomber plusieurs ministres du gouvernement Erdogan.
Parmi eux, l’ex-PDG de la banque publique, chez qui les policiers avaient découvert quatre millions et demi de dollars en liquide dans des boîtes de chaussures.
Les fils des trois anciens ministres de l’Economie, de l’Intérieur et de l’Environnement et un homme d’affaires restent encore emprisonnés, soupçonnés d’avoir touchés des pots-de-vin.

0 commentaire