Çiğdem Aslan: «Je chante les femmes de caractère»

Découvrir le nouveau player
Libération
1,1K
5 705 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Çiğdem Aslan: “Je chante les femmes de caractère”

Née à Istanbul, Çiğdem Aslam est kurde et alévie, une branche de l'islam qui pratique le soufisme et considère la femme et l'homme comme des égaux. A Londres où elle est installée, elle a rencontré des musiciens de tous horizons, en particulier des amateurs de rebetiko, la musique des communautés grecques qui ont dû quitter la Turquie en 1923, après des siècles de présence, quand la république a été créée sur les décombres de l'empire ottoman.

Son premier disque “Mortissa” (Asphalt Tango) recrée un pont entre la Turquie et la Grèce: elle chante dans les deux langues des complaintes d'éxil, de mauvais garçons, mais aussi des refrains de fête qui font la part belle aux femmes “de caractère et hautes en couleur”. Rencontrée au Studio de l'Ermitage (Paris XXe), où elle a donné son premier concert en France, elle nous propose un chant de Smyrne d'une émotion intense, accompagnée au qanun.

F.-X.G.

0 commentaire