Essai Opel Meriva 2 restylé

Découvrir le nouveau player
Caradisiac
174
195 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Le pionnier des petits monospaces (2003) est l’un des seuls à avoir survécu à la mode des crossovers et des citadines XXL. Renault Modus et Peugeot 1007 ont déjà raccroché les gants. Pour la seconde génération du modèle, en 2010, Opel s’est dirigé vers la voie de l’originalité en dotant son modèle de portes antagonistes, plus communément appelées portes suicide. Cette stratégie « ergonomique » selon Opel, purement marketing selon nous, semble payer puisque le monospace allemand s’est écoulé à plus de 300 000 exemplaires.

0 commentaire