Pays-Bas : la terre tremble, la colère gronde

euronews (en français)
2,1K
54 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Il était 3h30 du matin, la nuit dernière, quand un tremblement de terre d’une magnitude de 3 sur l‘échelle de Richter a secoué la région de Groningen, aux Pays-Bas. L’important n’est pas la gravité de la secousse, mais sa répétition. Cette zone est en effet soumise à des mini-séismes, à cause de la production de gaz, qui se joue sous terre.

Hanz Kroeze nous montre les dégâts dans sa maison : “Quand je m’assied le soir ici sur le canapé, j’entends des crrrrack dans les fondations. Un jour peut- être, le plafond va nous tomber dessus. “

Cette zone abrite l’une des plus grandes réserves de gaz du monde. Les secousses sont les conséquences des poches de vide formées sous terre une fois le gaz extrait.

Le sismologue Bernard Dost a remarqué qu’“après 2003, les séismes sont devenus plus importants, avec une magnitude allant de 3 à 3,6.”

L’exploitation du gaz a commencé en 1960, mais l’augmentation de la production fragilise le terrain. Aujourd’hui les habitants en ont assez, le gouvernement néerlandais a d’ailleurs prévu des indemnisations jusqu‘à 1,2 milliards d’euros, et va réduire de près de 20% l’extraction de gaz naturel.

0 commentaire