Parlement européen : pas d'asile pour Snowden

euronews (en français)
2,2K
107 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Pas d’asile politique pour Edward Snowden. Dans un rapport voté par la commission des libertés civiles, le Parlement européen répond au scandale de la surveillance massive orchestrée par l’Agence de sécurité américaine. Et il appelle à protéger les lanceurs d’alerte, mais sans plus de précision. Une déception pour les verts qui voulaient que le Parlement appelle clairement les gouvernements à accorder l’asile à Snowden.

“ L’Union européenne en tant qu’institution n’a pas le pouvoir d’accorder l’asile, cela relève des Etats membres, explique le rapporteur Claude Moraes. Et donc, la question de l’asile n’a pas lieu d‘être dans ce rapport, ce n’est pas une question pour l’Union européenne. “

Le texte appelle en revanche à suspendre deux accords avec les Etats-Unis qui permettent le transfert de données personnelles et de données bancaires de citoyens européens outre-atlantique.

Quant aux négociations sur l’accord de libre-échange avec les Etats-Unis,” le rapport se contente de souligner qu’elles pourraient être menacées si une surveillance aussi massive des institutions et des citoyens européens se poursuivait, nous dit l’eurodéputé vert Jan Philipp Albrecht. Ce n’est pas assez pour moi mais c’est un premier pas. “

Reste à attendre le vote en session plénière au mois de mars. Le rapport sera alors soumis à l’ensemble des eurodéputés.

..sot…20…...François Hollande

“Nous avons travaillé à une cooperation qui puisse permettre de lutter contre le terrorisme et en même temps de respecter des principes. Et nous avancons dans la voie de cette coopération. Et il y a une confiance mutuelle qui a ete restaurée et qui doit être fondée à la fois sur le respect de chacun de nos pays et également sur la protection de la vie privée”

...53…..

...sot..1.01
“Nous ne voulons pas de nouvelles sanctions parce que celles que nous avons déjà mises en place exercent déjà des pressions sur l’Iran et l’ont amené la table de négociations.. Nous voulons aussi envoyer un message aux Iraniens, à savoir que s’ils ne résolvent pas ce problème plus large de leur programme nucléaire, il y aura des conséquences et que le régime de sanction restera non seulement en place, mais il est probable qu’il soit renforçé au cas où ces pourparlers échouent.”

...1.26…

...1.36…..

0 commentaire