Le PS veut un Marseille gay-friendly

infos-marseille
16
54 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
C’est aujourd’hui un label qui compte. Les guides touristiques n’oublient jamais de signaler qu’une ville est – ou n’est pas- gay-friendly, soulignant du même coup sa capacité à profiter de toutes les diversités.
Et en ces temps où l’on nous abreuve de chiffres et d’infos sur les bienfaits du tourisme à Marseille, il y a un classement qui fait tâche.
Selon le magazine Têtu, Marseille y pointe à l’avant dernière position des villes des 23 villes les moins gay-friendly de France. Et loin devant de grandes métropoles comme Lille, où Lyon, loin même derrière Nice.
Et Patrick Mennucci prévient : « si nous avons souhaité une conférence de presse sur le sujet, c’est parce que nous déplorons la situation actuelle à Marseille et nous avons la conviction qu’une municipalité peut et doit agir, (…) proposer des mesures concrètes pour que Marseille ne soit pas une ville conservatrice, conformiste, réactionnaire, étrangère à la société ».
Son jugement sur la politique menée par l’équipe sortante est sans ambiguité : « le moins que l’on puisse dire c’est que le maire sortant a brillé par son indifférence. Si au moins il avait voté pour le mariage pour tous au sénat, on pourrait se dire que son absentéisme marseillais aurait quelques vertus ».
A ses côté, Marie-Arlette Carlotti insiste : « Bien sûr qu’il ya aujourd’hui des discriminations dans cette ville. Mais elles sont invisibles. On n’en parle pas ! Nous ont veut l’implication au plus haut niveau des élus et notamment du Maire. »
Les propositions du candidat marseillais ne sont pas ficelées : « elles doivent s’élaborer avec les associations » mais la volonté affichée c’est d’aller vers plus d’écoute, plus d’attentions, de vigilance.
Seule promesse ferme : l’ouverture d’un centre LGBT (lesbiennes, gays bi et trans) « Ce sera un lieu de rencontre et de débats, explique Marie Arlette Carlotti, un lieu visible ».

Et pour Patrick Mennucci, « Il n’a aucune raison qu’en se montrant ouvert, attentifs intervenants, Marseille ne s’inscrive pas au premier rang des villes gay-friendly, des villes accueillantes à tous »
©Infos Marseille.fr

0 commentaire