"Amitié" et "convergence" : F. Hollande et B. Obama à l'unisson

euronews (en français)
2,2K
887 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Ambiance détendue à la Maison Blanche à l’occasion de la visite d’Etat de François Hollande. Les deux présidents ont estimé que la relation qui unissait les Etats-Unis à la France “n’avait jamais été aussi bonne”, depuis plus d’une dizaine d’années.

Ils ont tenu à mettre en exergue leur “convergence” de points de vue, notamment sur le dossier du nucléaire iranien.

“Le président Hollande et moi sommes d’accord sur la nécessité de continuer à appliquer les sanctions existantes. De nouvelles sanctions pourraient nuire aux négociations et à une solution diplomatique”, a dit Barack Obama tout en promettant de punir les entreprises qui ne respecteraient pas l’embargo international, référence implicite au voyage, la semaine dernière, d’une centaine de patrons français en Iran.

Sur la crise syrienne, les deux chefs d’Etat ont là encore parlé d’une même voix :

“Nous étions prêts à recourir à la force, nous avons pu trouver une autre option : la négociation. Nous avons permis la destruction partielle des stocks chimiques. Mais nous n’avons pas encore trouvé la solution politique”, a déclaré François Hollande.

Les deux chefs d’Etat ont également dit vouloir renforcer leur partenariat économique. François Hollande se rendra d’ailleurs ce mercredi dans la Sillicon Valley.

Barack Obama a, quant à lui, répondu présent pour assister le 6 juin prochain au 70ème anniversaire du débarquement allié en Normandie.

0 commentaire