Ukraine : l'UE évoque de possibles sanctions si la situation se détériore

Découvrir le nouveau player
euronews (en français)
2,2K
59 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Manifestants et forces de l’ordre se font toujours face dans le centre de Kiev. La contestation, entamée il y a deux mois et demi, ne faiblit pas : l’opposition réclame toujours une réforme constitutionnelle et des élections anticipées. Elle a reçu à nouveau lundi l’appui des ministres européens des Affaires étrangères, qui ont évoqué de possibles sanctions à l‘égard des dirigeants ukrainiens, si la situation venait à empirer.

‘‘Personne ne voulait des sanctions immédiates et générales. Par contre, faire référence à des sanctions ciblées, si d’aventure la situation se dégradait, ce qui n’est pas le cas actuellement, est sans doute aussi un signe clair, un message adressé à celles et ceux qui seraient finalement touchés par ces sanctions’‘, souligne Thierry Repentin, le ministre français en charge des Affaires européennes.

Les ministres appellent le pouvoir ukrainien à cesser les violences contre les manifestants et ne pas bloquer le dialogue avec l’opposition. Enfin, ils insistent sur la nécessité de former un gouvernement rassembleur.

0 commentaire