Advertising Console

    Rien ne peut nous sauver de la bulle spéculative (Massimo Fini)

    Super_Resistence

    με Super_Resistence

    2,2K
    164 προβολές
    Interview du journaliste et intellectuel italien Massimo Fini, auteur du livre bientôt disponible en français aux Editions Le Retour aux Sources "L'argent : La déjection du démon".

    En résume : l'argent n'existe pas, il n'est pas, ni ne représente, la richesse, et n'est qu'une promesse d'un futur toujours plus incertain. Son accroissement démesuré sous forme d'immense bulle spéculative se heurtera tôt ou tard aux limites du monde physique et aura des conséquences telles qu'elles mettront fin au système de l'argent et à la société que nous connaissons. Rien ne nous sauvera désormais de la bulle spéculative.

    Traditionnellement, les fonctions de l’argent sont au nombre de quatre :
    1. Mesure de la valeur
    2. Intermédiaire dans l’échange
    3. Moyen de paiement
    4. Dépôt de richesses
    Rien à dire des trois premiers. Mais ôtons-nous de l’idée que l’argent est une richesse ou même la représente. Pris dans sa globalité, l’argent n’est rien, absolument rien. Les Espagnols s’en sont aperçus à l’aube du XVIIe siècle quand après avoir volé aux Indiens d’Amérique tout ce qu’ils pouvaient détenir d’or et d’argent (la monnaie d’alors en Europe) ils se retrouvèrent plus pauvres qu’avant. Dans son Mémorial de la politique, Gonzalez de Cellorigo écrit avec une lucidité exacerbée : « Si l’Espagne est pauvre, c’est parce qu’elle est riche. »

    Et Pedro De Valencia d’affirmer en 1608 :
    « Le mal est venu de l’abondance d’or, d’argent et de monnaie, qui ont toujours été le venin destructeur des cités et des républiques.
    On croit que l’argent est ce qui assure la subsistance, mais ce n’est pas ainsi. Les terres exploitées de génération en génération, les troupeaux, la pêche, voilà ce qui garantit la subsistance…
    Chacun devrait cultiver son lopin de terre et ceux qui vivent aujourd’hui de la rente et de l’argent sont des personnes inutiles et faignantes qui mangent ce que les autres sèment. »
    suite ici:
    http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/rien-ne-peut-nous-sauver-de-la-42124