Syrie : Paris veut faire plus sur l'humanitaire

euronews (en français)
1,8K
55 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Lakhdar Brahimi, le médiateur de l’ONU, espère rassembler demain à la même table l’opposition et le régime syrien. Les discussions ont repris à Genève, et jusqu‘à vendredi, les deux parties sont appellées à faire mieux que jusqu‘à présent, parce que à part l‘évacuation de Homs, rien de très marquant n’est sorti de ces meetings.

Selon cet analyste irakien, l’opposition syrienne est même venue à reculons :
“Ils ont participé à la réunion à cause de la pression américaine, remarque Saad Al Mutalebi. Gardez le dialogue ouvert, parce qu‘à travers le dialogue, peut-être que l’on peut parvenir à un accord, ou trouver un terrain d’entente sur lequel les différents camps peuvent se rapprocher.”

Un nouveau groupe de civils doit être évacué aujourd’hui de Homs par l’ONU, après plus de 600 civils ce weekend. Leur sortie avait été perturbée par des tirs.
Sur la question humanitaire, la France, avec d’autres pays, va déposer un projet de résolution au Conseil de sécurité de l’ONU. Paris veut qu’on ouvre les villes aux médicaments et aux vivres.

Selon l’ONU, 9,3 millions de Syriens – près de la moitié de
la population – ont besoin d’une aide humanitaire.

0 commentaire