Advertising Console

    Centrafrique: le gouvernement condamne les actes "barbares"

    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    4,3K
    138 vues
    Le Premier ministre centrafricain, André Nzapayeke a condamné vendredi 7 février lors d’une conférence de presse les lynchages en Centrafrique et s’est engagé à garantir la sécurité des habitants, alors que des milliers de personnes de différentes nationalités, pour la plupart des musulmans ont fui vers le Cameroun. Durée: 02:01