Bibi Tanga : "Les Centrafricains doivent reprendre leur destin en main"

Jeune Afrique
116
1 605 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Depuis 2000, la voix de Bibi Tanga résonne sur les ondes françaises et centrafricaines. Mordu de funk, d'afrobeat et de soul, le musicien "parigot-banguissois", très attaché à son continent d'origine, sort un nouvel album intitulé "Now" en mars. Jeune Afrique l'a rencontré le 4 février, entre deux répétitions, pour le faire réagir sur l'actualité africaine.

0 commentaire