Londres avait informé l'Inde lors de l'attaque du Temple d'Or d'Amritsar en 1984

euronews (en français)
2,1K
17 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Mais le rôle de la Grande-Bretagne fut “limité” selon un rapport officiel rendu public ce mardi. Il avait été commandé il y a un mois par le Premier ministre David Cameron.

C’est le ministre des Affaires étrangères, William Hague qui est venu rendre compte devant la Chambre des Communes.
“L’Opération Blue Star était un assaut terrestre sans élément de surprise et sans moyen héliporté. Le rapport du Secrétaire au Cabinet a conclu logiquement que les conseils des officiers britanniques avaient eu un impact limité sur l’opération Blue Star”.

Le 5 juin 1984, le Temple d’Or fut le théâtre d’une opération militaire ordonnée par le Premier ministre indien, Indira Gandhi, dans le but de déloger les indépendantistes sikhs qui s’y étaient retranchés. Ce massacre fit officiellement 84 tués parmi les soldats assaillants. 493 pèlerins avaient également trouvé la mort.

La violation de leur lieu le plus saint fut considérée comme une insulte majeure par certains Sikhs. Quatre mois plus tard, Indira Gandhi fut assassinée par ses gardes du corps sikhs.

0 commentaire