Europe fédérale et dictature

Radiopariman
64
119 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Walter Hallstein, professeur de droit, est juriste pendant le Troisième Reich. Du 21 au 25 juin 1938, il représente le gouvernement nazi pendant les négociations d'Etat avec l'Italie fasciste concernant la mise en place d'un cadre juridique de la "nouvelle Europe". Le 25 mars 1957, il co-signe le traité de Rome avec Konrad Adenauer. Il devient le premier président de la Commission européenne de 1958 à 1967 (Commission Hallstein). En 1965, il présente le plan Hallstein dans lequel il préconise l'organisation d'une Europe fédérale.
Charles de Gaulle, conférence de presse du 15 mai 1962 [extrait sur le fédérateur extérieur].
François Asselineau, conférence du 16 mai 2013 à Bruxelles: "La construction européenne est-elle encore démocratique"? [extrait]
UPR, Union Populaire Républicaine
www.upr.fr
www.facebook.com/upr.francoisasselineau

L’article 50 du traité sur l’Union européenne

1. Tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union.

2. L’État membre qui décide de se retirer notifie son intention au Conseil européen. À la lumière des orientations du Conseil européen, l’Union négocie et conclut avec cet État un accord fixant les modalités de son retrait, en tenant compte du cadre de ses relations futures avec l’Union. Cet accord est négocié conformément à l’article 218, paragraphe 3, du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne. Il est conclu au nom de l’Union par le Conseil, statuant à la majorité qualifiée, après approbation du Parlement européen.

3. Les traités cessent d’être applicables à l’État concerné à partir de la date d’entrée en vigueur de l’accord de retrait ou, à défaut, deux ans après la notification visée au paragraphe 2, sauf si le Conseil européen, en accord avec l’État membre concerné, décide à l’unanimité de proroger ce délai.

2 commentaires

https://pbs.twimg.com/media/BfyRuOmCUAA0li8.jpg
Par evhee en février
Merci !! :)
Par evhee en février