L'Iran et les occidentaux affichent leur volonté de réussir

euronews (en français)
1,7K
12 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
L’accord intérimaire du 24 novembre dernier commence à porter ses fruits et semble avoir ouvert une nouvelle ère. Présent à la conférence de Munich sur la sécurité, le chef de la diplomatie iranienne appelle à aller encore plus loin. Dès le 18 février date du prochain cycle de pourparlers prévu à Vienne :

“La meilleure garantie qui pourrait fournir une assurance à tout le monde que l’Iran ne produira jamais d’armes nucléaires ne viendra pas d’une limitation du potentiel nucléaire iranien. La meilleure garantie contre un risque de rupture c’est d‘établir un type de relation qui rend stupide toute rupture de cette relation”, déclare Mohammad Javad Zarif.

Le département américain du Trésor a confirmé le transfert vers Téhéran de 550 millions de dollars en revenus pétroliers gelés depuis plusieurs années pour cause de crise sur le nucléaire iranien. Des sanctions sur certaines exportations iraniennes ont également été levées. De son côté, Téhéran a s’est engagé depuis le 20 janvier dernier à geler certaines activités nucléaires sensibles. Un début, mais le processus s’annonce long et complexe.

0 commentaire