Bonne nouvelle de Sibut pour la présidente Catherine Samba-Panza

Découvrir le nouveau player
364 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
La présidente centrafricaine s’est rendue dans un camp de déplacés dans la banlieue de la capitale. Ancienne maire de Bangui, désignée par le Conseil national de transition pour diriger le pays en attendant des élections, Catherine Samba-Panza était attendue avec impatience. Elle est venue plaider pour la fin des pillages et expliquer aux déplacés que des distributions de nourriture du PAM allaient suivre son passage.

Catherine Samba-Panza est censée parvenir à restaurer la sécurité dans son pays avec l’aide de la Misca, des forces françaises et bientôt d’un contingent européen.

La Misca est parvenue, ce samedi, à reprendre pacifiquement la ville clé de Sibut, envahie en début de semaine par les rebelles de l’ex Séléka. “Ces rebelles seront cantonnés, ils vont être désarmés et sécurisés” a déclaré le commandant de la force de l’Union africaine déployée en Centrafrique.

Le pays est en proie à des violences interreligieuses et a sombré dans le chaos depuis l’an dernier.

NB : la coalition Séléka avait été dissoute en septembre dernier par celui-là même qu’elle avait installé au pouvoir début 2013, l’ancien président Michel Djotodia.

0 commentaire