HEIDEGGER 1/4

ESTETTE

par ESTETTE

505
21 508 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Heidegger
Jean-Pierre Elkabbach reçoit les philosophes et éminents spécialistes de Heidegger François Fedier et Emmanuel Faye pour un débat sur la philosophie de Heidegger en rapport avec les liens que celui-ci a entretenu avec le régime nazi.

François Fedier : Heidegger à plus forte raison (Fayard)
Emmanuel Faye, Heidegger : l'introduction du nazisme dans la philosophie (Albin Michel)

avec :
Pascal DAVID, Philosophe ()
Emmanuel FAYE, "" Heidegger l'introduction du nazisme dans la philosophie" ""
François FEDIER, "Auteur de " Heidegger à plus forte raison ""
Edouard HUSSON, Historien, maître de conférences à l'université Paris IV

http://www.publicsenat.fr/emissions/emission_detail.asp?emission=24

http://www.dailymotion.com/ESTETTE/video/x1aths_heidegger-24
http://www.dailymotion.com/ESTETTE/video/x1atu6_heidegger-34
http://www.dailymotion.com/ESTETTE/video/x1aujm_heidegger-44

11 commentaires

elkabach c'est une véritable inquisition.
Par tawra2007 il y a 3 ans
Mr Foolish: les citations en question sont utilisées à bon escient par E. Faye et démontrent indubitablement qu'Heidegger était un nazi. Les propos d'Heidegger (citations) sont inadmissibles et parlants quel que soit le contexte.
Par Jean Massenet il y a 4 ans
elkabash qui n'arrête pas de couper la parole
insupportable
Par elie wood il y a 5 ans
Un auteur se lit dans le texte. Et lorsque les phrases s'inscrivent dans un flux de pensée, il est d'autant plus important de restituer la pensée à l'oeuvre dans le texte même. Je ne peux avoir que des soupçons lorsque Emmanuel Faye présente toujours des citations en rapport à l'oeuvre en générale et non la pensée en cours dans le livre dont la citation tire sa source. Tirer quelques citations, les coller en patchwork sur fond d'un drame historique, en décontextualisant un propos pour le remettre dans un contexte général présupposé (qui n'est rien d'autre que son interprétation, donc ce qu'il doit démonter), c'est de la malhonnêteté intellectuelle. Il démontre en se basant sur de ce qu'il est sensé démonter. Ou plus exactement, tout son argumentaire présuppose déjà sa conclusion. Voilà comment on peut être à la fois brillant dans sa médiocrité!
Par foolishtruth il y a 6 ans
The history of postwar France and the decline of French interests in the world are incomprehensible without Sartre and Heidegger, meaning the so-called political ideals of the French people no longer relate to the world, regardless of all the doubletalk to the contrary. Like Sartre and Heidegger, France is lost when it comes to political action in the world.
Par christopherRWDettling il y a 6 ans
Voir plus de commentaires