Ukraine : un mandat d'arrêt pour Dmytro Bulatov

euronews (en français)
1,7K
19 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
En Ukraine, toutes les attentions se portent vers Dmytro Bulatov, ce dissident disparu pendant une semaine, et qui affirme avoir été séquestré, battu et torturé.

Le ministère de l’Intérieur, qui n’a pas hésité à parler d’une mise en scène, a délivré un mandat d’arrêt contre Bulatov pour organisation de troubles massifs.

Mais l’activiste, de l’hôpital où il est en soins intensifs à Kiev, redit qu’il n’est pas impressionné :

“Malgré le fait qu’il n’y a pas un seul point de mon corps qui ne fasse pas mal, malgré le fait qu’on m’a coupé le visage et qu’ils m’ont menacé de m’arracher un oeil, qu’ils m’ont coupé un bout d’oreille, m’ont crucifié, cloué à une porte, en me frappant vicieusement en même temps alors que j’avais un sac sur la tête, malgré tout ça et d’autres tortures, je veux dire que nous ne sommes pas intimidés, et que rien ne nous arrêtera”.

Des manifestants anti-Ianoukovitch sont venus spontanément soutenir celui qui avait organisé les “Auto-Maidan”, ces défilés en voiture jusque chez certains responsables ukrainiens.

“C’est un élément pour la cour internationale de Justice, déclare un ancien député, Taras Chornovil. Ce qu’ils lui ont fait, ce qu’ils ont fait à d’autres, ce sont des faits criminels pour la Cour de Justice, c’est assez pour ouvrir une affaire”.

Des rumeurs courant selon lesquelles la police cherchait à emmener Dmytro Bulatov, un groupe d’auto-défense s’est spontanément formé devant l’hôpital pour protéger le leader manifestant.

0 commentaire