Elections clefs pour la gauche en Amérique centrale

euronews (en français)
2,1K
40 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Dimanche se tiendront des élections présidentielles au Costa Rica et au Salvador, l’occasion pour la gauche d‘étendre une domination déjà incontestable sur le continent latino-américain.

La situation est inédite au Costa Rica.
Le jeune candidat écologiste de gauche, Jose Maria Villalta, 36 ans, talonne dans les sondages l’ex-maire de San José, Johnny Araya, issu du parti de droite de la présidente sortante. Ces dernières années, la gauche au Coasta Rica est progressivement parvenue à remettre en question le bipartisme conservateurs/libéraux qui prédominait depuis plusieurs décennies.

Au Salvador, c’est l’ex-guérilla de gauche qui tient la corde pour se maintenir au pouvoir. Et ce, avec l’actuel vice-président Salvador Sanchez Ceren. Celui-ci pourrait cependant être contraint d’affronter au second tour le maire de Salvador, Norman Quijano, du parti de droite, ARENA, l’Alliance républicaine nationaliste.

Si les observateurs anticipent un second tour dans les deux cas, les enjeux diffèrent dans des pays aux trajectoires et réalités très distinctes, mais si la gauche l’emporte dans ces pays, elle équilibrerait pour la première fois le rapport de force avec la droite en Amérique centrale, où le Panama, le Honduras et le Guatemala sont gouvernés par des conservateurs.

0 commentaire