Armes chimiques syriennes : les États-Unis inquiets du retard pris par Damas

20 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Washington demande au gouvernement syrien d’intensifier le transfert de son arsenal chimique. Un transfert qui a pris énormément de retard : jusqu’ici Damas n’a évacué que 4 % de ses armes. Une lenteur qui préoccupe le secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel.

“Les États-Unis sont inquiets de voir que le gouvernement syrien a pris du retard dans la remise des agents chimiques’‘, dit-il. ‘‘Ces armes auraient dû être transférées conformément au calendrier qui a été accepté.’‘

Les armes chimiques doivent être transportées du port syrien de Lattaquié vers celui de Gioia Tauro, en Italie. Elles seront ensuite transbordées à bord d’un navire américain puis en partie détruites en pleine mer. Le délai fixé par les Nations Unies pour la destruction des armes les plus dangereuses a déjà été dépassé.

0 commentaire