Advertising Console

    A Saint-Laurent-Blangy, une première pierre pour construire l’EHPAD de demain

    Reposter
    AGORAWEBTV

    par AGORAWEBTV

    34
    278 vues
    Situé au n°2 de la rue Henri Barbusse au sein du parc du Chevalier, l’EHPAD Soleil d’automne va bientôt accueillir un chantier. Le maître d’ouvrage et propriétaire de locaux est le groupe Habitat du Nord, tandis que le gestionnaire de la résidence reste le CCAS de la ville de Saint-Laurent-Blangy. Les travaux dureront jusqu’en octobre 2015.
    L’ancienne MAPAD, maison d’aide aux personnes âgées dépendantes, ouverte en 1997, qui avait succédé à la maison de convalescence pour mineurs, va en effet être agrandie et restructurée.
    Une aile va être construite accueillant en rez de jardin l’accueil de jour (6 places) adossé à l’unité de vie Alzheimer, 14 en hébergement permanent et 5 en hébergement temporaire, en rez de chaussée 10 chambres supplémentaires (8 en hébergements permanents et 2 en accueil de nuit). A l’étage sont prévues dix nouvelles chambres supplémentaires.
    Par ailleurs, l’établissement sera restructuré pour se mettre aux nouvelles normes, répondre aux nouveaux besoins de la population, pour diversifier l’offre de soins, pour accompagner les aidants de personnes âgées en proposant des réponses de proximité en matière d’accueil de jour, de nuit ou d’accueil temporaire.
    L’EHPAD, dirigé par Didier Ledhé, passerait ainsi à 97 places. L’encadrement sera renforcé : renforcement de l’équipe administrative, nouvelle définition des services généraux (logistique, entretien, lingerie et restauration), augmentation des effectifs : infirmière, aides-soignantes et auxiliaires de vie, création de nouveaux métiers au sein de l’EHPAD (psychologie, psychomotricien…), spécialisation de certains professionnels (assistant de gérontologie), évolution de carrière pour certains membres du personnel.
    Vendredi 24 janvier, la pose de la première pierre a été effectuée par MM. Jean-Pierre Deleury, maire, Luc Legras, président du conseil de surveillance d’Habitat du Nord, Christophe Muys, représentant de l’ARS et Dominique Dupilet, président du Conseil général du Pas-de-Calais.
    En tout, plus de 9 millions d’euros vont être investis : 5, 4 millions pour la restructuration et 4,3 millions pour l’extension.