Egypte : Morsi à nouveau dans le box, deux membres de la police assassinés

Découvrir le nouveau player
34 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Il porte l’uniforme blanc des détenus mais c’est un détenu qui vocifère :
“qui êtes vous, savez-vous qui je suis?”, crie depuis le box Mohamed Morsi.

Défiant le pouvoir judiciaire, l’ancien président égyptien comparaît aux côtés d’autres islamistes, dont le chef spirituel des frères musulmans Mohamed Badie. Il encourt la peine de mort pour s‘être évadé de prison durant le soulèvement contre Moubarack en 2011.

Un procès sous haute tension : la police a été visée par des attaques qui ont fait deux morts ce matin, dont un conseiller du ministre de l’Intérieur.
Jusque-là, la plupart des attentats visant les forces de sécurité ont été revendiqués par un groupe djihadiste basé dans le Sinaï, Ansar Beït al-Maqdess, et disant agir en représaille à la répression meurtrière des manifestations pro-Morsi.

“Morsi est à nouveau sur le banc des accusés, commente notre correspondant au Caire Mohamed Shaikibrahim. Il refuse de reconnaître la légitimité de la cour et des nouvelles autorités, mais on remarque cette fois qu’aucun de ses partisans ne s’est rassemblé devant le tribunal. Certains avancent qu’ils ont été dissuadés par le dispositif sécuritaire mis en place aux abords de la cour.”

0 commentaire