La pollution lumineuse sur la faune nocturne (Cycle Nuit 3/4)

372 vues
Cette conférence a eu lieu en 2013 dans le cadre des Rendez-vous du Muséum et avec l'Université permanente de Paris.

Jean-Philippe Siblet, directeur du Service du Patrimoine Naturel (SPN), ornithologue, Muséum national d'Histoire naturelle

La pollution lumineuse est un concept récent dont l'origine est due aux difficultés des astronomes à effectuer leurs observations dans un ciel éclairée artificiellement. Puis, peu à peu, l'impact de ces lumières artificielles sur la vie animale a été documenté et ses conséquences mises en évidence. Celles-ci sont malheureusement très nombreuses : modifications des cycles reproducteurs, pertes de repères, collisions avec des obstacles. Dans ce dernier cas, la mortalité par collision avec des édifices se chiffre probablement par centaines de milliers d'oiseaux migrateurs chaque année. L'impact ne se limite pas par ailleurs aux animaux et les végétaux sont également perturbés par un éclairage urbain mal maitrisé. L'homme lui-même n'échappe pas aux méfaits du sur-éclairage et les modifications des rythmes physiologiques qui en résulte sont maintenant bien connus des médecins. Ce problème, aujourd'hui sortit de la confidentialité, commence à être pris sérieusement en compte et des mesures, encore largement insuffisantes, sont mises en oeuvre pour en limiter les effets néfastes.

En savoir plus : http://www.mnhn.fr