Advertising Console

    Barbara - Göttingen

    Reposter
    GilbertMartin

    par GilbertMartin

    93
    133 514 vues
    Barbara - Göttingen (paroles & musique : Barbara, 1968).

    Bien sûr, ce n'est pas la Seine/Ce n'est pas le bois de Vincennes/Mais c'est bien joli tout de même/A Göttingen, à Göttingen.
    Pas de quais et pas de rengaines/Qui se lamentent et qui se traînent/Mais l'amour y fleurit quand même/A Göttingen, à Göttingen.
    Ils savent mieux que nous, je pense/L'histoire de nos rois de France/Herman, Peter, Helga et Hans/A Göttingen.
    Et que personne ne s'offense/Mais les contes de notre enfance/"Il était une fois" commence/A Göttingen.
    Bien sûr nous, nous avons la Seine/Et puis notre bois de Vincennes/Mais Dieu que les roses sont belles/A Göttingen, à Göttingen.
    Nous, nous avons nos matins blêmes/Et l'âme grise de Verlaine/Eux c'est la mélancolie même/A Göttingen, à Göttingen.
    Quand ils ne savent rien nous dire/Ils restent là à nous sourire/Mais nous les comprenons quand même/Les enfants blonds de Göttingen.
    Et tant pis pour ceux qui s'étonnent/Et que les autres me pardonnent/Mais les enfants ce sont les mêmes/A Paris ou à Göttingen.
    O faites que jamais ne revienne/Le temps du sang et de la haine/Car il y a des gens que j'aime/A Göttingen, à Göttingen.
    Et lorsque sonnerait l'alarme/S'il fallait reprendre les armes/Mon cœur verserait une larme/Pour Göttingen, pour Göttingen.