CAP D'AGDE (2008) - Positive attitude pour Luc Chatel et ( bourditude ) de Ségo

HERAULT TRIBUNE
250
66 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
CAP D'AGDE (2008) - Positive attitude pour Luc Chatel et ( bourditude ) de Ségo

Luc CHATEL, le secrétaire d'Etat chargé de l'Industrie et de la Consommation, porte-parole du Gouvernement a été accueilli ce matin du 9 juillet par Gilles D'ETTORE, député maire de la Ville d'Agde et Cyrille SCHOTT préfet de l'Hérault sur les quais du Cap d'Agde (Hérault), pour lancer l'opération « vacances confiance ».

Aprés un petit déjeuner pris au centre Nautique, c'est en bateau que Luc CHATEL a rendu visite a de nombreux commerces capagathois ( L'écailler Place du Barbecue, l'Arlequin, Le Saint Clair, Bikinis Place de l'Arbre Gérard DENESTEBE et L'amphore ) accompagné d'un représentant de la DGCCRF, ces visites de courtoisie informatives avaient pour but de s'assurer de la qualité des services, et du respect de l'information des prix et des produits.

« Positive attitude » donc pour les commerçants du Cap d'Agde. De mémoire d'agathois on avait jamais entendu autant de commerçants se féliciter des contrôles de la direction régionale des fraudes.

Ce fût l'occasion pour le Ministre d'aller à la rencontre de quelques vacanciers et autochtones pour les informer de leurs droits en tant que consommateurs face aux risques de dérapage de prix, de locations de logements insalubres, ou divers abus auxquels ils pourraient être exposés pendant la saison estivale.

Luc Chatel accompagné des élus agathois auxquels était venu se joindre François COMMEINHES , le maire de Séte, a ensuite donné une conférence de presse sur le quai du Beaupré devant la capitainerie du centre port.

Outre le rappel des objectifs de l' opération « vacances confiance », supervisée par le secrétaire d'Etat chargé de la Consommation, et coordonnée sur le terrain par la DGCCRF, le ministre répondant aux questions des journalistes a réaffirmé l' objectif du gouvernement de parvenir à un accord de la Commission Européenne visant à un abaissement du taux de la TVA dans la restauration.
Cette mesure, si elle était votée, ne pourra, on s'en doute que satisfaire le nombre important de restaurateurs de la commune.

Interrogé sur le financement d'une telle mesure et ses conséquences budgétaires, Luc Chatel a indiqué que celle çi serait financée par la suppression des aides à l'embauche actuellement octroyées aux restaurateurs. Cette mesure étant spécifiquement provisoire afin de compenser la baisse de TVA précédemment promise aux professionnels de l' hôtellerie. Elle serait supprimée dés la mise en application de la baisse de la TVA.

Enfin dans un domaine de politique générale, à une question lui demandant de commenter ( Luc CHATEL est le porte parole du gouvernement de François FILLON et Nicolas SARKOZY ) les récentes déclaration de Ségoléne ROYAL, le ministre a ironisé sur cette " prétendante à de hautes fonctions " qui ne sait pas garder retenue et pondération.

"Je comprends la pression dans laquelle elle se trouve (avec) des camarades socialistes qui se déclarent candidats les uns après les autres. Ce n'est pas pour autant qu'elle doit perdre ses nerfs. Le propre d'une personnalité politique est de garder ses nerfs en toutes circonstances", a-t-il dit.

Il a conclu sur ses mots : "Avec Ségolène Royal, on est passé de la bravitude à la bourditude ou la parano attitude",

Fermez le banc ! Le Cap d'Agde aura sa petite phrase croustillante ... Quelques pas encore sur le Quai Di Domenico avant que Luc CHATEL ne rejoigne la place du Globe ou le cortège ministériel devait le ramener à l'aéroport accompagné par le préfet Cyrille SCHOTT et les forces de l'ordre dirigées par le commissaire Caroline BELDA.

0 commentaire