Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Syrie : premier face-à-face tendu entre représentants du régime et de l'opposition

il y a 4 ans268 views

Pour la première fois depuis le début du conflit syrien, les représentants du régime de Damas et de l’opposition étaient réunis ce mercredi en Suisse sous l‘égide des Nations Unies. Ils doivent se retrouver, en principe, vendredi pour entamer des négociations, mais compte tenu des tensions et des divergences de vue, rien n’est encore acquis.

‘‘Ce ne sera pas facile, mais nous allons tout faire pour les réunir’‘, souligne le médiateur de l’ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie Lakhdar Brahimi.

Les représentants du régime de Damas se disent prêts au dialogue, mais pas à n’importe quel prix. Ils ont accusé mercredi les Occidentaux de soutenir le terrorisme. “Nous participons à la Conférence de Genève, car nous avons choisi la voie politique comme solution au conflit. Mais la voie politique est une chose, et le combat contre Al Qaida, l’Etat islamique en Irak et au Levant et toutes autres organisations terroristes en Syrie en est une autre,’‘ indique le ministre syrien de l’Information Omran al-Zoubi.

De son côté, l’opposition syrienne accuse les représentants du régime d’avoir éludé les vraies questions à commencer par l’avenir du président Assad. ‘’ Ils ont tourné autour du pot. Ils ont accusé tout le monde de terrorisme’‘, souligne Michel Kilo, membre de la coalition de l’opposition syrienne.

De notre correspondante à Montreux, Kawtar Wakil : ‘‘il y a un énorme fossé entre les deux parties en conflit en Syrie. Le régime de Damas comme l’opposition affichent leur supériorité et refusent de faire des concessions. Selon les experts, la Conférence de Genève II n’aboutira pas à une solution pacifique, du moins à court terme.”