Centrafrique: les chefs religieux demandent l'aide de l'ONU

Agence France-Presse
3,1K
31 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
La "majorité" du territoire centrafricain reste sous la loi de chefs de guerre malgré la présence des forces française et africaine, ont affirmé mercredi à Paris l'archevêque et l'imam de Bangui qui ont appelé la communauté internationale à accroître son soutien aux nouvelles autorités de transition. Durée: 01:31

0 commentaire