Irak : des milliers de déplacés dans la province d'Al-Anbar

euronews (en français)
1,6K
67 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Plus de 22 000 familles déplacées en Irak, le chiffre est avancé par l’ONU. Ces familles fuient les violences qui embrasent la province d’Al-Anbar, à l’ouest de Bagdad. Beaucoup viennent de Fallouja, une ville qui échappe depuis le début du mois au contrôle du gouvernement. Située à 60 km seulement de la capitale, Fallouja est aux mains de combattants islamistes armés liés à Al-Qaeda. Certains secteurs de Ramadi sont également contrôlés par ces insurgés. Depuis dimanche, les forces irakiennes tentent de regagner du terrain dans ce secteur.

L’escalade de la violence inquiète. Le secrétaire d’Etat à l’Intérieur irakien, Adnane al-Assadi, a averti que les groupes insurgés avaient suffisamment d’armes pour “occuper Bagdad”.

En moins d’un mois, quelques 700 personnes ont été tuées en Irak. Le gouvernement à majorité chiite est aussi accusé de malmener la communauté sunnite. Selon l’organisation Human Rights Watch, “les Irakiens sont aujourd’hui pris en étau entre des violences cautionnées par l’Etat et des attaques terroristes”.

0 commentaire