Advertising Console

    Face-à-face tendu en Ukraine sur fond d'immobilisme politique

    Repost
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,4K
    25 vues
    Des prêtres orthodoxes s’interposent entre la police et les protestataires à Kiev entraînant un moment de répit dans ce face-à-face tendu…Le coeur de la capitale ukrainienne ressemble à un champ de bataille. Les manifestants occupent le terrain derrière leurs barricades, prêts à en découdre. Les forces de police tentent de les contenir, attendant les ordres.
    Le président Ianoukovitch avait promis des négociations avec l’opposition mais il ne fait pas partie du groupe de travail. Hier, l’opposition lui a demandé d’y participer sans succès. C’est donc l’immobilisme sur le plan politique.
    Même si, officiellement, face à ses concitoyens, Viktor Ianoukovitch continuent “d’appeler au dialogue, au compromis et au calme, qu’il dit croire en la sagesse des Ukrainiens, qu’il demande leur soutien dans sa tentative pour stopper ceux qui veulent combattre pour le pouvoir en faisant couler le sang”.

    L’opposition a elle aussi appelé au calme, preuve pour la Russie, que la situation échappe à tout contrôle.

    Les protestataires, comme cet homme, expliquent qu’ils ne veulent pas d’une guerre ou d’actions radicales, mais que le gouvernement les y contraint. Il ajoute : “toute ma famille et mes amis soutiennent ce mouvement et personne ne veut de victime.”

    Depuis dimanche, on compte plus de 150 blessés et une trentaine d’arrestations. Les manifestants arrêtent eux-mêmes les fauteurs de troubles et casseurs pour preuve de leur bonne foi.