Piratage : scandale et panique en Corée du Sud

euronews (en français)
1,8K
47 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Vingt millions d’utilisateurs de cartes bancaires ou de crédit se sont fait voler leurs données personnelles par des employés ces dernières années : numéro de carte mais aussi adresse, téléphone, numéro de sécu…

L’affaire a été rendue publique après l’arrestation d’un homme de 39 ans, un technicien qui serait responsable, à lui seul, du vol d’informations personnelles tirées de 104 millions de cartes de crédit de trois grosses compagnies de crédit, dont Lotte Card.

“Je ne peux plus faire confiance à Lotte. Non seulement ça mais je ne peux plus faire confiance à la nation toute entière. Quand on parle de crédibilité, qui suis-je supposée croire, en qui suis-je supposée avoir confiance, honnêtement, je ne sais plus” explique cette femme.

“Je ne peux pas leur faire confiance. La crédibilité, c’est tout dans la vie! Je suis âgée et j’ai eu une carte de crédit toute ma vie, ce n’est pas juste une fantaisie de ma part.”

Les données du président sud-coréen et même du secrétaire général de l’ONU ban Ki-Moon seraient concernées. Toutes les cartes piratées doivent être remplacées. Et par précaution, des millions de Sud-Coréens demandent l’annulation de leurs cartes.

0 commentaire