Advertising Console

    Le manque se manifeste partout, à chaque instant.

    Reposter
    Tiphaine Hubert

    par Tiphaine Hubert

    51
    329 vues
    "Long nights allow me to feel I'm falling,
    I am falling, The lights go out.
    Let me feel I'm falling,
    I am falling safely to the ground"

    Maintenant que je n'ai plus tellement la possibilité de monter, je réalise que ça ne me manque pas.
    Je regrette beaucoup de choses, j'aurais aimé être moins lâche, j'aurais aimé continuer à progresser à cheval. Et je sais que si je ne l'ai pas fait, c'est simplement par peur. Peur d'échouer, peur de tomber, et peur de décevoir, les autres comme moi même.
    Le fait que je n'ai pas les moyens de me le payer est un prétexte pour ne pas monter, et je le sais.
    En réalité, ce qui me manque, c'est Hello. C'est cette bouille d'amour qui savait me réconforter en toutes circonstances. Notre histoire n'a pas toujours été facile, notre entente et nos progrès se dégradaient souvent, et pourtant, je l'aimais, je l'aimais au delà de tout, et c'est encore le cas, et jamais ça ne changera.
    Je passe lui rendre visite de temps à autre, quand je rentre dans le sud et que je trouve le courage d'y aller.
    Quand je le vois, je me sens comme une gamine qui a retrouvé son doudou préféré, comme une enfant qu'on emmène à Disney pour la première fois, ou comme une jeune fille qui vient de tomber amoureuse.
    Quelques minutes sur plusieurs mois, ce n'est pas grand chose, mais c'est déjà ça.
    Je pense à lui durant toutes ces longues nuits où je ne dors pas, je ressasse les souvenirs, je regarde les photos, les vidéos, et je me rappelle à quel point je l'aime.
    Ce caractère exceptionnel, cette bouille d'amour, ce petit ange, ce gros bébé qui me manque. Mon Hello, mon cachalot, mon escargot, mon champion, mon chouchou.
    Le cheval de ma vie, le seul et unique. ♥