Advertising Console

    En 2013, la croissance chinoise est restée relativement dynamique

    Repost
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,4K
    28 vues
    “L‘économie chinoise a fait preuve d’une dynamique encourageante en 2013, avec une croissance stable et modérée obtenue au prix de durs efforts” : c’est le commentaire qu’a fait le responsable du bureau chinois des statistiques en présentant un rythme de croissance 2013 encore plus faible qu’en 2012 : 7,5% contre 7,7% : loin des 8,9% de progression de l’activité économique enregistrés en 2011.

    Encore plus loin des des années fastes de croissance à deux chiffres de la décénnie 2000-2010.

    Néammoins, ce taux de croissance est supérieur à l’objectif de 7,5% adopté par le gouvernement chinois.

    “Si on se place dans une perspective mondiale, ce ralentissement de la croissance chinoise va impacter les pays qui fournissent la Chine en matières premières, explique Andrew Mok, le Pdg de Red Pagoda, un cabinet de recherches économiques. Et ceux qui vont y gagner sont ceux dont la cible est la population chinoise : les consommateurs. Donc ce sont ceux qui vendent des produits de grande consommation, des services, des produits touristiques”.

    Depuis leur arrivée au pouvoir au mois de mars, les nouveaux dirigeants chinois affichent leur intention de rendre le pays moins dépendant des exportations et des investissements dans l’industrie lourde – secteur qui est en forte surcapacité – tout en mettant l’accent sur la consommation intérieure.

    Mais le chemin est encore long : en 2013, les investissements ont augmenté alors que la part de la consommation reculait.