En attendant Rio 1994 Réalisation José Viera Production la sept arte / anabase production sujet la conférence sur le climat de Rio en 1992

Découvrir le nouveau player
232 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Ce documentaire dresse un tableau critique du sommet de la terre qui a eu lieu à Rio au Brésil en 1992. Dénonçant l’impression de politique spectacle qu'a laissé ce rassemblement du fait que pratiquement aucun engagement qui y a été pris n'a été tenu. Pour la première fois à Rio les ONG, scientifiques, industriels et diplomates sont priés de réfléchir ensemble à l'avenir de la planète. Objectif : harmoniser le développement d'une planète divisée en deux : d'un côté le club restreint des pays riches, de l'autre le cortège des pays pauvres. Bref se mettre d'accord sur une règle du jeu. Venus pour se rencontrer ONG, scientifiques, industriels et diplomates ne se sont pas rencontrés, séparés les uns des autres par des cordons de sécurité...

A propos de la conférence de Rio
La conférence des Nations unies sur l’environnement et le développement, plus connue sous le nom de sommet de la Terre de Rio de Janeiro ou sommet de Rio, s’est tenue à Rio de Janeiro au Brésil du 3 au 14 juin 1992, réunissant 110 chefs d'États et de gouvernements et 178 pays. Maurice Strong en était le secrétaire général. Environ 2 400 représentants d’organisations non gouvernementales (ONG) étaient présents, tandis que plus de 17 000 personnes assistaient au Forum des ONG qui se tenait parallèlement au Sommet. Cette conférence, dans le prolongement de la conférence internationale sur l’environnement humain (le premier Sommet de la Terre s’étant déroulé en 1972 à Stockholm), a été marquée par l’adoption d’un texte fondateur de 27 principes, intitulé « Déclaration de Rio sur l’environnement et le développement » qui précise la notion de développement durable :

« Les êtres humains sont au centre des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature. » (principe 1), « Pour parvenir à un développement durable, la protection de l’environnement doit faire partie intégrante du processus de développement et ne peut être considéré isolément.(principe 4) »

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Conf%C3%A9rence_des_Nations_unies_sur_l%27environnement_et_le_d%C3%A9veloppement

Image : Ali Yeganeh
Son : Gaston Abougit
Montage : Richard Vargas
Réalisation : José Viera
Co-production : la SEPT / ARTE
ANABASE PRODUCTIONS

Avec la participation du ministère de l’Environnement, du ministère de la Recherche, de la PROCIREP

Principales personnes interviewées
Vicente Sanchez : président du comité intergouvernemental de la convention sur la biodiversité
Alain Ruellan : directeur du programme environnement au CNRS
Francesco Di Castri : président du comité de l'UNESCO pour le suivi de Rio
Serge Latouche : professeur d'économie à Paris XI
Abdulaye Bathily : ministre de l'Environnement du Sénégal
Pierre Calame : président de la Fondation pour le progrès de l'homme
Jacques Robin : directeur de la revue Transversales Sciences/Culture
Pierre-Marc Johnson : adjoint du président du comité sur les finances à Rio

0 commentaire