Le Congrès américain va donner son feu vert à une reprise de l'aide à l'Egypte

Découvrir le nouveau player
euronews (en français)
2,2K
25 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le vote qui devrait intervenir d’ici samedi dans le cadre de la loi de finances 2014 permettra à Barack Obama de verser près d’un milliard de dollars au Caire après le référendum constitutionnel. Une autre aide sera allouée après la tenue des élections législatives et présidentielles.

Washington avait suspendu partiellement ses aides en octobre dernier en représailles à la répression des partisans du président islamiste Mohamed Morsi, destitué le 3 juillet par l’armée.

Décryptage avec ce spécialiste des relations internationales interrogé par notre correspondant aux Etats-Unis, Stefan Grobe.

“La démocratie, la transition démocratique est un processus à long terme. Et il est clair que la trajectoire actuelle de l’Egypte n’inspire pas forcément beaucoup de confiance ou d’espoir pour parvenir à l‘établissement d’une démocratie néanmoins Washington continue d’avoir des intérêts stratégiques importants en Egypte, et c’est pourquoi l’administration Obama a décidé d’aller de l’avant et cherche comment continuer à travailler avec l’Egypte”, explique Steven Cook.

“Washington a été cohérent dans sa volonté de respecter les souhaits du peuple égyptien. Les problèmes que l’Egypte a actuellement sont bien sur les problèmes que les Egyptiens se sont eux-mêmes crées”, affirme Steven Cook.

“Il y a une notion ici dans cette ville, c’est que l’administration Obama a renoncé à la transition démocratique en Égypte. Une reprise de l’aide financière est considérée comme un effort pour préserver ce qui reste de l’influence américaine dans l‘état le plus peuplé du monde arabe”, estime Stefan Grobe.

0 commentaire