Mexique: que faire des milices d'auto-défense qui combattent les narco-traficants ?

172 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Au Mexique, comment enrayer la violence liée aux narco-traficants ? Question à laquelle le gouvernement fédéral veut répondre.

Mais le problème est double, comme on le constate notamment dans l’Etat du Michoacan.
Il y a d’un côté les cartels, puissants, organisés et armés, que le gouvernement veut combattre.

Et il y a également les milices d’autodéfense qui se sont constituées ces derniers mois en réponse à l’inaction des forces de l’ordre face aux cartels.

Ce lundi, le ministre de l’Intérieur, Miguel Ángel Osorio Chong, a demandé à ces milices de cesser leurs actions armées.

“Les groupes d’auto-défense doivent retourner à leurs lieux d’origine et reprendre leurs activités habituelles, a-t-il déclaré. La sécurité de leurs communautés est entièrement à la charge des institutions”.

Le ministre de l’Intérieur a d’ailleurs annoncé l’envoi de troupes fédérales supplémentaires dans le Michoacan.

Certains chefs de milices d’autodéfense ont dit qu’ils allaient se conformer à la demande du ministre. Mais d’autres ont indiqué qu’ils n’avaient pas l’intention de rendre les armes.

0 commentaire