Advertising Console

    Trois ans après la chute de Ben Ali, quel bilan pour les printemps arabes ?

    Reposter
    Le Monde.fr

    par Le Monde.fr

    8K
    17 226 vues

    Le 14 janvier 2011, Ben Ali fuyait la Tunisie devant un mouvement de révolte. C'était le premier printemps arabe qui allait faire domino : rapidement, l'Egypte éjecte Moubarak, la Libye lynche son guide Mouammar Kadhafi, le président Yemenite est poussé vers la sortie.


    Trois ans plus tard, quel bilan dresser de ces révolutions ? La démocratie a-t-elle pris le pas sur les régimes autoritaires ? Qui tire les ficelles dans ce nouveau Moyen-Orient ? L'analyse de Christophe Ayad, chef-adjoint du service international.