Kenya : ne pas abandonner les réfugiés somaliens

91 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Des centaines de milliers de Somaliens vivent à Dadaab, le plus grand camp de réfugiés au monde situé au Kenya. Un accord signé en novembre par les Nations Unies, le Kenya et la Somalie prévoit leur retour volontaire.

Dagahaley est l'un des camps qui composent Dadaab. Fondé il y a 22 ans, il abrite des Somaliens qui ont fuit la guerre civile qui ravage leur pays. L'accord signé en novembre dernier précise les moyens pratiques et juridiques de leur retour. Un retour dont beaucoup ne veulent pas entendre parler pour le moment.

L'équipe MSF qui fournit des soins aux réfugiés de Dagahaley témoigne d'une crise humanitaire ici... Alors que les discussions sur le retour des réfugiés en Somalie peuvent constituer une étape positive, elles ne doivent pas se faire aux dépens de ceux qui vivent toujours au Kenya.

En décembre 2012, MSF a mené une étude auprès de ses patients à Dagahaley. Les résultats ont montré que, malgré les mauvaises conditions de vie et la violence qui règne ici, trois quart des réfugiés ne souhaitent pas rentrer en Somalie. Ces personnes dépendent toujours de l'assistance humanitaire pour leur survie.

0 commentaire