New Jersey : le "Bridgegate", coup dur pour les ambitions présidentielles de Chris Christie

Découvrir le nouveau player
euronews (en français)
2,3K
17 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Ces embouteillages monstres pourraient bien coûter ses ambitions présidentielles au gouverneur du New Jersey, le républicain Chris Christie.

En août dernier, plusieurs voies d’accès au Washington Bridge ont été fermées, entraînant des bouchons interminables, et l’on vient d’apprendre que c’est la chef de cabinet adjointe du gouverneur qui a pris cette décision pour se venger d’un adversaire politique.

“Je viens ici aujourd’hui pour présenter mes excuses, a déclaré Chris Christie. Je veux présenter mes excuses aux habitants du New Jersey et de Fort Lee. Je suis embarrassé et humilié par le comportement de certains membres de mon équipe”.

Le gouverneur du New Jersey, un républicain modéré, s’il jure n’avoir jamais été au courant de cette manoeuvre qui a pris en otage des millions d’usagers, se trouve bien embarrassé aujourd’hui. Et alors que la présidentielle de 2016 fait déjà débat, ses adversaires démocrates n’ont pas hésité à se saisir de l’affaire.

0 commentaire