Advertising Console

    C dans l'air : Dieudonné-Valls, fini de rire 09/01/14

    Repost
    Sgtpepperv2

    par Sgtpepperv2

    184
    15 614 vues
    Dieudonné-Valls : fini de rire

    Le tribunal administratif de Nantes a annulé l’arrêté préfectoral interdisant le spectacle de Dieudonné. Le polémiste, condamné à plusieurs reprises pour propos antisémites, peut se produire ce jeudi soir au Zénith local. Le ministre de l'Intérieur a saisi le Conseil d'Etat en appel.

    Dieudonné est, à cette heure, autorisé à jouer à Nantes. Le tribunal administratif de la ville a annulé, ce jeudi 9 janvier 2014, l'arrêté d'interdiction préfectorale visant son spectacle. Motif invoqué : le spectacle « ne peut être regardé comme ayant pour objet essentiel de porter atteinte à la dignité humaine ».

    Il s'agit de la première décision judiciaire liée à la circulaire du ministère de l'Intérieur, qui a préconisé lundi dernier l'interdiction au cas par cas du spectacle Le Mur, pour trouble à l'ordre public et « atteinte au respect de la dignité humaine », alors que le polémiste a été condamné à plusieurs reprises pour propos antisémites. Le spectacle, interdit mardi par la préfecture de Loire-Atlantique, est donc finalement programmé au Zénith de Nantes. Reste à savoir si Dieudonné pourra bien se produire ce jeudi soir, pour la première date de sa tournée.

    Car si l’exécutif a perdu une première manche, le bras de fer juridique se poursuit. Selon le ministère de l'intérieur, cette décision « n'éteint pas les voies de droit », car le tribunal administratif « a confirmé la thèse qui fait du respect de la dignité de la personne humaine une composante fondamentale de l'ordre public ». « Face à la mécanique de la haine, il faut de la fermeté, de la sérénité et de la persévérance », a répété Manuel Valls, avant d’annoncer qu’il saisissait immédiate le Conseil d’Etat en appel pour contester cette décision.

    La plus haute instance administrative de France se réunit ce jeudi à partir de 17 heures pour examiner la demande, un délai exceptionnellement court. De sa décision dépendra la tenue ou non du spectacle.

    Invités : Dominique Reynié - Michel Wieviorka - Christophe Barbier - Evelyne Sire-Marin