Advertising Console

    Rodney King

    Reposter

    Cette vidéo a été soumise à une limite d'âge après signalement basé sur nos Conditions d'utilisation

    Abdel

    par Abdel

    44
    37 187 vues
    "Rodney" Glen King (2 avril 1965 à Sacramento, Californie) est une personne américaine. Il est notamment célèbre en tant que victime de violences policières, lesquelles furent largement médiatisées aux États-Unis et menèrent aux émeutes de 1992 à Los Angeles.
    Il est arrêté par des policiers du LAPD lors d'un contrôle radar le 3 mars 1991, à Los Angeles. En état d'ébriété, il se débat, les quatre policiers présents se ruent alors sur lui et le rouent de coups. Le passage à tabac, d'une incroyable violence, n'est peut-être pas un cas isolé à Los Angeles mais, cette fois, George Holliday, un habitant du quartier filme la scène.
    Le film dure au total neuf minutes et vingt secondes, dont est extrait une minute quarante-trois secondes montrant les agressions physiques des policiers. Cette séquence sera reprise par les chaînes de télévision du monde entier provoquant une vague d'indignation générale.
    Les quatre policiers sont acquittés le 29 avril 1992 par un jury blanc. La colère éclate, entre autres, parmi la population noire de Los Angeles, et déclenche à Los Angeles la plus importante émeute raciale du XXe siècle aux États-Unis d'Amérique.
    Bien que les médias aient parlé de Rodney King lorsqu'ils se réfèraient à lui, son vrai nom, celui qui figure sur son état civil est en fait Glen King. Cette erreur provient du fait que les premiers rapports de police comme les premières nouvelles dans les médias à son sujet mentionnaient le nom de Rodney King, alors qu'il aurait fallu dire Glen King. Même si son nom n'est pas Rodney King, c'est pourtant celui que le grand public retiendra.
    Par deux fois, ils essaient de le maîtriser avec des matraques électriques de 50 000 volts. Cela suffit généralement à maîtriser un individu; ce ne fut cependant pas le cas cette fois-là, mais peut-être est-ce dû au fait que Glen King aurait pu être sous l'effet de la phencyclidine.